depuis le moratoire du 25 sept. 2013

à la Une

Qu'avons-nous à perdre à les laisser partir?

Nos enfants légalement adoptés par décision de justice congolaise sont toujours bloqués en République Démocratique du Congo. Nos enfants portent déjà nos noms de familles au Congo. 1300 familles dans le monde, dont 300 familles françaises, attendent de pouvoir aller chercher leurs enfants depuis deux interminables années. En effet, le 25 septembre 2013, la RDC a décrété un moratoire interdisant la sortie du territoire de nos enfants. Nous n’avons jamais pu les serrer dans nos bras. Pourtant ce sont nos enfants que nous aimons déjà de tout notre cœur! Quelle famille accepterait que leurs enfants soient traités de la sorte ? Compte tenu de l’allongement de l’attente (entre 2 et 4 ans pour les plus anciens jugements), nos enfants sont malnutris, sans l’amour d’une maman et d’un papa et rarement scolarisés. Ils vivent dans des orphelinats depuis pratiquement leur naissance. Nos enfants se sentent abandonnés une seconde fois. Les droits les plus fondamentaux de nos enfants sont bafoués. La situation est désespérée. Dix orphelins adoptés au moins sont morts en 2015. Les autres vivent dans l’angoisse de subir le même sort… et si c’était votre enfant?

Soutenez les familles adoptantes
Soutenez RDC Adoption